Association l'ATELIER

Qu’est-ce que l’Atelier ?

  • Une association loi 1901 qui existe depuis 1981
  • un lieu de formation : on y apprend à entretenir sa voiture (aidé par un professionnel qui s’occupe de 2 à 3 adhérents à la fois).
  • l’important c’est de ne pas tomber en panne alors à l’adhésion vous pouvez prendre un RDV diagnostic pour prévoir vos interventions.

L’association cherche à promouvoir une alternative à l’économie de profit

  • démystifier la mécanique et transmettre les savoirs et savoir-faire
  • pratiquer la solidarité
  • faire vivre des projets communs

L’association fonctionne grâce aux cotisations des adhérents (environ 250) et à leur bénévolat. Les interventions sur les véhicules sont garanties par une assurance.

La formation à l'entretien et la réparation en atelier

La formation à l'entretien et la réparation donnent lieu a une prise de rendez-vous auprès du permanent en service avec lequel l'intervention est prévue.

L'atelier permet d'accueillir 5 véhicules en même temps (nombre variable en fonction du degré de technicité de l'intervention et du niveau d'autonomie de l'adhérent).

Retour en haut de page

Les moyens pédagogiques et techniques

L'Atelier dispose d'un important matériel pédagogique (maquettes et documentation).

Tout l'outillage nécessaire est mis à disposition des adhérents ainsi que les appareils de mesure.

Cet outillage est régulièrement renouvelé et complété.

A signaler que L'Atelier est équipé (dispose) d'un banc de freinage

Retour en haut de page

La vie associative

  • Une assemblée générale annuelle
  • Un Collectif (conseil d’administration), élu par l’assemblée générale, qui se réunit chaque dernier jeudi du mois, et où chacun peut participer
  • Une organisation du bénévolat pour le fonctionnement de l’association et les travaux à prévoir
Retour en haut de page

Les valeurs fondatrices de l'Atelier

  • Tolérance et respect des autres
  • Education populaire au travers de la formation à la mécanique auto
  • Echange de connaissances et savoirs entre les adhérents
  • Démystification du pouvoir du spécialiste, en l'occurrence le garagiste
  • Ré-appropriation collective des connaissances qui font le pouvoir du spécialiste
  • Démocratie directe (prépondérance de l'AG et du Collectif comme organe de décision)
  • Fonctionnement anti-hiérarchique, référence à l'autogestion
  • Autofinancement (non-recours aux subventions)
  • Economie alternative (remise en cause de l'état d'esprit de consommation, l'Atelier ne fera jamais d'activité commerciale)
  • Non-recours aux statuts précaires
  • Solidarité : cotisations mutualistes
  • Bénévolat
  • Mobilisation militante
  • Projet collectif.
  • Mots tabous dans l'association : garage, client, réparation, marchand,...
Retour en haut de page

Bref historique de l'Atelier

  • 1978 - 1979 - 1980 - Ça bouge, ça grouille, ça gigote sur les quartiers de Bellevue, Chantenay, Nantes/Nord avec les comités de chômeurs, quelques travailleurs sociaux et des militants ... Le manque d'alternatives, les merveilleuses solutions proposées aux chômeurs comme les stages " Barre " et autres stages parking, quelques initiatives heureuses comme des stages d'initiation à la mécanique auto, ou des petites soirées passées à triturer son auto dans un local du Bas-Chantenay, sont à l'origine du projet " Atelier " qui aura animé durant ces trois années quelques débats avant d'aboutir.
  • 1981 - Création de l'association l'Atelier.
    • Dépôt des statuts à la préfecture en mars 1981
    • En mai, Roland découvre qu'un local est à louer au 17 rue Paul-Bellamy
    • De Juin à juillet 1981: premières expériences pratiques de l'activité "Atelier" dans un local à la Géraudière.
    • De Juillet à août 1981 : Aménagement des locaux rue Paul-Bellamy. Forte mobilisation des futurs adhérents.
      En deux mois, 2000 heures de travail bénévole ont permis de tout vider et de tout nettoyer, de creuser deux fosses.
    • Septembre 1981 : Début de l'activité avec deux permanents (Roland et Jean-Jacques), qui ont pour un an un statut d'EUC (Emploi d'Utilité Collective). L'Atelier fonctionne alors avec une cotisation d'adhésion de 200 F et un paiement horaire de l'acte de formation, selon les revenus des adhérents.
  • 1982 - Rencontre avec d'autres associations de même nature pour se connaître et confronter les expériences (il y en a 18 en 1983, en 1993, il ne reste que 7 structures mécaniques dont 3 fonctionnent réellement).
    Aménagement de l'étage et notamment de la cuisine.
  • 1983 - Période riche en organisation de stages (entre autres stages liés aux reclassements des salariés de la construction navale).
  • 1984 - L'association décide d'acheter !e local.
  • 1985 - Les services fiscaux s'intéressent à l'Atelier qu'ils assimilent à une entreprise commerciale donc assujettie à la TVA, On se bat, on argumente . Fin mai, embauche de Raymond.
  • 1986 - Obtention de l'agrément d'Education Populaire (Jeunesse et Sports). Participation, avec l'association des quartiers de Doulon à la fête des " Congés payés " de 1936.
  • 1988 - Mise en place du "Système mutualiste". L'adhésion n'est plus liée à l'acte de formation. Chacun participe, toujours selon ses revenus, au fonctionnement de la structure (coût de la structure divisé par le nombre d'adhérents).
  • 1989 - Embauche de Vincent.
  • 1991 - Fête des 10 ans de l'Atelier en mai . La cour est à nous, spectacles, chants, orchestres de jazz, contes, cracheurs de feu, jongleurs, de 15 heures à 1 heure du matin, 400 personnes...
    Expérience avec l'association Eurécap : on répare un bus pour un convoyage à destination d'associations d'handicapés à Tunis.
  • 1992 - L'Atelier est propriétaire de ses locaux. Création, lors de l'AG de novembre, du Groupe Relais.
  • 1993 - On gagne au Tribunal administratif contre les services fiscaux. Fête avec 400 personnes.
  • 1997 - Débat sur l'ouverture. Volonté d'investir les lieux du local sous utilisés, notamment l'étage. Création des groupes : infos-débats, échanges de savoir, Gépéto (énergies renouvelables), ...
  • 1998 - Débat sur le statut du permanent et le profil du poste. Embauche d'un nouveau permanent : Christian.
  • 1999 - Accueil de Linux.
  • 2000 - Les adhérents-tes se mobilisent massivement pour réaliser les grands travaux de rénovation (du sol au plafond). Départ en retraite de Raymond.
  • 2001 - On n'a pas tous les jours 20 ans !! On fait une super fëte pour arroser ça. Manifestations diverses : théâtre, musique, clowns, bouffe, ... 400 fêtards
    Et le lendemain, re-belote pour les 100 ans de la loi de 1901 : Jazz et pique-nique sur les bords de l'Erdre.
  • 2002 - Création de "Bellamy 17", association qui gère et anime en toute indépendance les locaux du 1er étage. Accord passé avec l'Atelier (convention-commodat).
  • 2004 - L'Association "soeur" de Clermond-Ferrand : APIMA vient nous rendre visite à Nantes pour un week-end d'échanges et de réflexion.